Entreprises : et si le danger venait de l’intérieur !

5Tipps_Innenschutz_750x250_i01

Alors que les médias relatent régulièrement les attaques de type ransomware ou cheval de Troie qui frappent les grands groupes, les entreprises ont tendance à penser que les cyberpirates représentent le plus grand risque en matière de sécurité, comme ce fut le cas avec WannaCry il y a un an. Pourtant, ce ne sont pas toujours les attaquants externes qui exploitent les vulnérabilités du réseau de l'entreprise. En effet, le personnel de l’entreprise peut aujourd’hui aisément utiliser ses autorisations d'accès étendues pour un mauvais usage des données, nuisant ainsi aux performances de l’entreprise. Plus sensibilisées aux attaques externes, les organisations possèdent, pour la plupart, moins d’outils pour prévenir les attaques internes.

Voici cinq conseils pour vous aider à protéger efficacement votre entreprise contre les pertes de données causées par des actes internes.

1. Introduire des droits d'accès adaptés à chacun

Pour protéger vos données sensibles, vous pouvez accorder au personnel, quel que soit le département pour lequel il travaille, des droits d'accès appropriés à ses tâches. Ainsi, vous mettez en place le principe du besoin de savoir. En d'autres termes, vos employés ont uniquement accès aux documents et données dont ils ont spécifiquement besoin professionnellement. Les entreprises peuvent également utiliser différents niveaux de sécurité pour configurer des grandes murailles virtuelles au sein de l'entreprise. Celles-ci empêchent le partage des données entre les différents services et limitent l'étendue de la perte de données.

2. Utiliser l'authentification à deux facteurs pour une haute sécurité

Pour limiter les risques, il est conseillé d'utiliser l'authentification à deux facteurs comme deuxième mesure de protection. Les utilisateurs sont invités non seulement à entrer leur identifiant et leur mot de passe, mais également un code de sécurité dans l'application de leur smartphone. Le code n'est valide que pour une seule session. Ainsi, même si un employé vole un mot de passe, il ne peut pas accéder aux informations et données sensibles.

3. Protéger ses informations

Une autre manière de protéger les données repose sur le blindage contre les fournisseurs de systèmes et de services qui ne devraient jamais avoir accès à vos fichiers et documents. Le blindage vous permet également de limiter les droits d'accès de vos administrateurs aux informations pertinentes pour leur travail.

4. Mettre en œuvre la gestion des droits d'information

Les technologies de gestion des droits d'information vous permettent de surveiller les documents sensibles et de les protéger contre les téléchargements non autorisés. Une fonctionnalité comme le management des droits d’informations (IRM) vous permet ainsi de contrôler efficacement les documents, même lorsque les utilisateurs sont autorisés à y accéder. En outre, les filigranes dynamiques intégrés empêchent également les captures d'écran. Ainsi, vos données restent dans un environnement protégé et ne peuvent pas tomber entre de mauvaises mains ou être consultées par des utilisateurs non autorisés.

5. Usage d’un journal d'historique inviolable

Il est intéressant de pouvoir consigner toutes les activités dans un historique inviolable pour empêcher le vol de données par des initiés et de contrôler qui accède à quelle information. Cette fonction permet aux responsables informatiques des entreprises d’avoir une visibilité et une traçabilité de bout en bout des flux d'informations de l’entreprise.


Ne laissez plus les erreurs humaines ou la malveillance de certains employés nuire à l’intégrité de vos données. Une bonne sécurité des données ne se résume plus uniquement à empêcher les intrusions. En mettant en place une solution de dataroom, votre entreprise bénéficie de fonctionnalités indispensables qui lui assurent une sécurité optimale pour un partage de documents confidentiel et contrôlé, à l’intérieur et à l’extérieur de l’entreprise. Soyez enfin sereins afin de vous concentrer sur vos objectifs professionnels.

 

 

Ceci pourrait également vous intéresser :

Comment se protéger des ransomwares avec Brainloop

Il suffit d’un email frauduleux pour mettre en danger le réseau d’une entreprise et compromettre l’intégrité de ses données. Les entreprises peuvent néanmoins réagir.

Cybersécurité en entreprises : cinq conseils pour ne plus passer à côté

La cybersécurité est désormais sur la liste des priorités des dirigeants européens. Cinq conseils pour ne plus passer à côté de la sécurité et privilégier la protection des données.